Le Burkina Faso rend hommage aux héros de la révolution !

Article : Le Burkina Faso  rend hommage aux héros de la révolution !
Étiquettes
2 décembre 2014

Le Burkina Faso rend hommage aux héros de la révolution !

Les autorités de la transition ont organisé une cérémonie d’hommage national à tous les fils et filles tombés les armes à la main lors de la révolution du 30 octobre 2014. Cette commémoration s’est tenu à la place de la nation, rebaptisée « Place de la révolution ».

Ambiance de tristesse, de deuil à la Place de la révolution à Ouagadougou. L’émotion a atteint son comble lorsque la veuve d’un des martyrs a intervenu. C’est donc ce mardi 02 décembre 2014 que le pays tout entier rend hommage à tous les enfants du pays tombés sous les feux alors qu’ils luttaient pour sauver le pays de la patrimonialisation du pouvoir de Blaise Compaoré.  Ces hommes et ces femmes sont élevés au rang de héros de la révolution par les autorités de la transition. Au-delà des parents, des amis des défunts, c’est tout le peuple burkinabè qui a rendu un hommage mérité à tous ses enfants qui ont bravé la forfaiture d’un régime à savoir celui de l’ancien président Blaise Compaoré. Ils ont affronté les forces armées à mains à nues pour éviter le pouvoir à vie de Blaise Compaoré. Voici les dernières paroles de l’une des victimes, une jeune fille :

« Maman, tu vois ma respiration ne descend plus. Je suis en train de mourir. Mon seigneur Jésus, sauve- moi.  Maman marie sauve-moi. Dieu est grand priez pour moi ».

Les responsables religieux ont tour à tour intervenu pour consoler les familles et le peuple tout entier, et surtout pour que ces les intérêts égoïstes ne plongent plus jamais le pays dans une telle situation.

Memorial_ouaga2000_crop
Le monument aux héros nationaux portera désormais le nom de Panthéon des martyrs de la revolution

Les corps de six héros de la révolution ont, par la suite,  été inhumés au cimetière municipal de Gounghin dans la ville de Ouagadougou. Ils ont été élevés au rang de héros de la révolution par les autorités de la transition. Désormais le monument aux héros nationaux, portera le nom de Panthéon des martyrs de la révolution en mémoire de tous ceux qui sont tombés ce jour-là. C’est là qu’ils y reposeront de façon symbolique.

L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre a coûté, au total, la vie de 24 personnes et plus de 600 blessés.

Partagez

Commentaires