Drôle façon de délivrer les fumeurs de la cigarette !

Article : Drôle façon de délivrer les fumeurs de la cigarette !
Étiquettes
16 juillet 2014

Drôle façon de délivrer les fumeurs de la cigarette !

C’est connu, l’abus de la cigarette a nombreux inconvénients dans sur la santé des fumeurs. A ceux qui voudraient s’en débarasser, Sidi propose sa méthode. Je l’ai rencontré à Ouagadougou. Celui qui se définit comme un « tabacologue », revenait de Bobo Dioulasso la deuxième ville du Burkina.

Les fumeurs ont souvent du mal à arrêter
Les fumeurs ont souvent du mal à arrêter

Il a une méthode simple pour vous enlever l’envie de fumer. Si vous le souhaitez, bien sûr. Lui, c’est Sidi. Il dit avoir fait ses preuves à Tombouctou, au Mali. Je l’ai rencontré dans une station de radio à Ouagadougou alors qu’il revenait de Bobo Dioulasso. Et voici son procédé :

La méthode consiste tout simplement à écrire sur 7 cigarettes des mots prouvant que vous renoncer à fumer. Ensuite, les sept cigarettes sont fumées et jetées dans l’air. Une fois que vous finissez les sept cigarettes, l’envie de fumer est coupée avec votre volonté bien sûr.

Selon lui par ce simple procédé il arrive à faire dégager un peu de nicotine. La personne qui décide d’arrêter de fumer va cracher ou vomir beaucoup de nicotine. Quand elle va aller aux selles, là aussi la nicotine va « descendre », selon les termes du « tabacologue », comme lui-même se définit. Cette méthode ne semble pas académique mais pour ceux qui sont sceptiques, Sidi est catégorique : « La dépendance est finie dès l’instant où la personne crache ou vomi. Il n’y a aucun effet secondaire ». Seulement  la personne va beaucoup manger et beaucoup dormir.

Selon son promoteur, cette méthode a déjà permis à de nombreuses personnes de se séparer de la cigarette. Il avoue avoir facilité la déconnection de plus de 200 personnes à Bamako. « J’ai les numéros de toutes ces personnes et il y a en qui m’appellent souvent. A Bobo j’ai été dans une banque où on peut attester de l’efficacité de cette méthode », assure-t-il.

D’abord environnementaliste, cet homme a viré vers la lutte contre le tabac. Il se dit motivé par la seule envie de contribuer à la lutte contre les effets néfastes de la cigarette. Mais pas pour de l’argent.

Partagez

Commentaires

DEBELLAHI
Répondre

Merci pour la recette. Mai, sans être tabacologue, j'ai réussi à ne plus fumer sans vomir ou accourir aux WC. J'ai simplement décidé d'en finir avec cette mauvaise habitude qui, durant une vingtaine, m'a porté préjudice, aux miens et au voisinage. Depuis avril 2003, je ne supporte plus l'odeur du tabac.
Ma méthode: (1) prendre la décision ferme qu'on arrête; (2) utiliser les Nicopatch qui se vendent à la pharmacie. Ils aident à recevoir la Nicotine dont l'organisme a l'habitude, tout en sevrant le fumeur de l'habitude de sortir la cigarette, l'allumette, etc... Ils existaient (les Nicopatch) en tois dosages: 21, 14, et 7 mg par mm². Chaque dosage (commençant par le 21) est utilisé durant trois semaines. Personnellement, j'avais réussi à ne pas utiliser le troisième niveau : j'étais sevré, délivré, guéri.
Avec la Méthode Sidi, vous avez maintenant celle de Debellahi. Embarras du choix. La meilleure expérience est celle qu'on a vécu soi-même !
Fumer pour mourir, ou s'abstenir : à vous de choisir ! J'ai fais le mien depuis plus d'une décennie, et je m'en porte merveilleusement bien. Essayez, c'est difficile, mais possible !

Judicael
Répondre

Merci DEBELLAHI pour le partarge de votre experience. Il me semble que dans les deux methodes la determination du fumeur est importante. Comme le dit Juilien DEMBELE, ceux qui choisissent d'arrêter ont plusieurs methodes pour le faire

Julien DEMBELE
Répondre

Joli billet !
C'est une bonne initiative de la par de Sidi ; je l'encourage.
A vos marques, vous les fumeurs ; je ne peux juger mais vous avez là deux méthodes pour sauvez vos vies et celles de votre entourage, la "méthode de Sidi " et la "méthode de Debellahi".

Judicael
Répondre

Merci DEMBELE, ils peuvent faire le choix entre ces deux méthodes. la deuxième me semble moins dure quand meme.